Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 mars 2009 1 02 /03 /mars /2009 19:23
Inju, la bête dans l'ombre - Bande-annonce 1 (Français)Inju, la bête dans l'ombre - Bande-annonce 1 (Français)


Inju, la bête dans l'ombre
INJU, LA BETE DANS L'OMBRE
3 Mars 2009  5
Thriller français (2007) de Barbet Schroeder. Avec Benoît Magimel, Lika Mina
moto, Gen Shimaoka. 105 min.
Qui se cache sous le masque et la plume de Shundei Oe ? "Il est tout de même curieux que l'écrivain se délivre d'une réalité en créant une autre réalité."
- La représentation de la société nippone vue à travers le regard d'un réalisateur occidental fasciné par les us et coutumes de cette contrée emplie de mystères (avec "Soleil levant", Philip Kaufman s'y était déjà attardé mais de manière trop superficielle).
- Hormis l'apparition éclair de Maurice Bénichou, Benoît Magimel est le seul comédien allochtone à ce casting entièrement japonais. Toujours égal à lui-même, il réussit avec une facilité déconcertante à apporter la touche de naïveté nécessaire à son personnage d'écrivain plagiaire qui semble dépassé par la réalité du terrain (insulaire). Alors que d'un point de vue théorique, et c'est là toute son ambiguïté, il est un redoutable expert d'une certaine idée fantasmique qu'évoque pour lui le Japon. 

Inju, la bête dans l'ombre - Lika Minamoto et Benoît Magimel

- Très brillamment, Barbet Schroeder ne cesse de duper le spectateur quant à la perception faussée qu'il porte sur le monde qui l'entoure. Miroir aux alouettes, mise en abyme (un film dans le film), jeu de masque (la fascination et l'obsession de Magimel à percer la véritable identité de son écrivain adulé, sorte d'alter ego fictif de Terrence Malick), Schroeder est un illusionniste qui mêle de façon envoûtante fiction et réalité. Les apparences sont trompeuses...
Inju, la bête dans l'ombre - Benoît Magimel, Lika Minamoto et Barbet Schroeder
- Curieusement, la critique a été très assassine. Peut-être qu'avec le recul, il sera reconsidéré à sa juste valeur. Subtile et troublante, "Inju" est une oeuvre brillante d'un artiste qui ne l'est pas moins (ancien critique aux Cahiers du cinéma, producteur avec Rohmer des "Films du Losange",...) à la filmographie éclectique et impressionnante (de "More" à "L'avocat de la terreur").

Partager cet article
Repost0

commentaires