Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 février 2014 6 08 /02 /février /2014 16:37

Dans l'ombre de Mary - La promesse de Walt Disney

DANS L'OMBRE DE MARY - LA PROMESSE DE WALT DISNEY 9 Février 2014  4

125 min.

Supercalifragilisticexpialidocious ! Si ce mot est un vrai calvaire pour les palets chatouilleux, il ne le sera absolument pas pour les yeux curieux ; et encore moins pour les aficionados de la première heure de MARY POPPINS, pur chef d’œuvre des studios Disney sorti un demi-siècle plus tôt. Car effectivement, le Mr. Banks qu’il faut sauver correspond bien au fameux banquier qui, avec son épouse, engagera une nouvelle nounou pour s’occuper de ses deux enfants, Jane et Michael. Comme HITCHCOCK avant lui, ce biopic tente de lever le voile sur une autre œuvre marquante du septième art. À la grande différence que, cette fois-ci, la magie (et Mary Poppins n’y est pour rien !) opère d’emblée lorsque retentit une version totalement déchirante de "Chim Chim Cher-ee", où la voix de Travers Robert Goff (Colin Farrell) continue de résonner dans la tête de sa fille adorée (P. L. Travers, à savoir l’auteure de Mary Poppins, jouée par Emma Thompson), qui se remémore avec nostalgie les instants de bonheur passés à ses côtés. En mêlant astucieusement passé et présent, le spectateur se retrouve au cœur du processus créatif puisqu’il assiste à l’ébauche de ce grand classique de la littérature jeunesse. On découvre ainsi que Mr. Banks est en fait l’alter ego fictif de son père, ou encore qu’elle s’est inspirée de sa tante pour créer le personnage farfelu de Mary Poppins. Parallèlement à cela s’ajoute l’écriture du scénario, ainsi que la composition des différentes chansons inoubliables par les frères Sherman, dans le mythique studio de Walt Disney (un Tom Hanks toujours aussi étonnant); lesquelles ne devraient pas laisser indifférents les plus cinéphiles, et ce malgré un final un peu trop tire-larmes lors de la première du film au Grauman’s Chinese Theatre de Los Angeles.

Partager cet article

Repost 0
Published by seb-schreurs - dans KWEB - Le Mag
commenter cet article

commentaires